© 2017 par Aidan Fox

     La vie naît sur Khrone il y a des milliers d’années de cela sous la forme minérale, à travers les puissants géants élémentaires. Dans un monde souterrain qui s’éclaire peu à peu sous l'influence du cristal primordial, les éléments se rassemblent en ces majestueuses entités à l’origine de la création de l’ensemble des créatures mortelles.

     Hydrogène, le père de toutes choses, est le premier à s’éveiller et à découvrir avec émerveillement le monde

qui l’entoure. Il constate cependant très vite que celui-ci est terne et morne. Il choisit donc de développer la vie pour l’égayer de rires et de chants. Il engendre six enfants pour l’aider dans sa tâche : Oxygène, Azote, Phosphore, Soufre, Sélénium et Carbone. Les deux premiers poursuivent l'oeuvre de leur père en façonnant les six géants gazeux, tandis que le troisième se penche sur la création des quatre halogènes. Mais, jaloux des créations de ses frères, le renégat Soufre complote pour leur nuire, et assassine ce faisant un autre de ses frères, Sélénium.

     Le traître est banni du panthéon, mais son acte cruel attriste le père Hydrogène, qui décide d'interrompre l'évolution de la vie, jugeant finalement qu'elle n'apporte que chaos et destruction. Ses enfants respectent sa décision, et retournent à la terre.

     À l'exception du généreux Carbone. Celui-ci est convaincu que la vie mérite une seconde chance. Il s'attelle à son tour à la création de géants primordiaux. Après une première génération de huit enfants qui ne le satisfont pas, il s’attaque à une seconde production de trente-huit titans. Ce travail lui demande une énergie considérable, et il choisit de se retirer à son tour une fois son oeuvre achevée. Parmi ses enfants, cinq reprennent le flambeau et décident de créer des races mortelles : Platine, Or, Argent, Cuivre et Zinc. 

Sous leur impulsion, Khrone devient peu à peu l’immense théâtre du grand manège de la vie, comme le créateur Hydrogène l’avait souhaité.  Minotaures, ogres, trolls, kobolds, nains et dragons, à chaque géant sa création. Lorsque les mortels deviennent autonomes, leurs concepteurs lâchent la bride et décident de les laisser évoluer seuls. Ils s'enferment dans le silence, et ne refont plus jamais surface.

     On ne les connaît aujourd'hui que dans les contes et légendes des civilisations naines et ogres. 

     Ces mêmes civilisations qui ont été écrasées par l'arrivée des elfes noirs du monde de Verden et les humains du Saint Empire d'Yshal.

                                           Chroniqueur Anselme, historien de l'Académie, spécialiste du monde de Khrone